RESEAUX DE CHALEUR ET CHAUFFERIE BOIS

  • Commune : GRAULHET
  • Maitre d'ouvrage : TRIFYL
  • Bureaux d'études : COFELY
  • Surface : 4 000 m2
  • Montant des travaux : 3 500 000 €/HT
  • Livraison : 2011
Installer une chaufferie biomasse de puissance en ville n’est pas un projet de bâtiment comme un autre. Il s’agit d’une machine de production volumineuse qui doit être facilement accessible, en milieu urbain, par de gros porteurs.
La parcelle du projet, qui est situé en entrée de ville, fait partie, le long du Dadou, des très belles friches industrielles ; souvenir glorieux de ce site couvert d’anciennes mégisseries.
Notre projet a misé autant sur le parti urbain et architectural que sur la réponse technique.
Le projet urbain peut être décrit simplement : 
Une façade urbaine « noble », protectrice rejette les activités génératrices de nuisances dans la cour située à l’arrière. Le site est accessible par une seule entrée au droit des beaux platanes existants qui ne sont pas touchés. Une haie située en limite Sud de la parcelle permettra d’achever l’isolement de cette cour technique par rapport à l’ensemble du voisinage et de l’espace public.
Le projet architectural est une référence explicite à la mégisserie, à la fois par la volumétrie, l’échelle et le vocabulaire des façades. Ce qui permet de mettre en scène un bâtiment industriel très visible, à l’entrée d’une des principales pénétrantes de la ville.
Une seul audace pour les façades ; les pignons revêtus de palettes européennes standard ( éléments industriels recyclés ) indiquent discrètement la vocation du bâtiment : utiliser et valoriser nos déchets.